Photo du spectacle

Studio TELUS

Aucune date à afficher pour le moment.
supplémentaires 1 septembre 2020
20 h 00
2 septembre 2020
20 h 00

prix

Taxes et frais de services inclus
Régulier
à partir de 19,00 $

Description

La douce et lumineuse musique de Maude Audet présentée au Studio!

Au cours des dernières années, Maude Audet a continué à apprivoiser la scène, notamment lors du Soir aux mille soleils, un spectacle inédit présenté à l’automne 2018 dans le cadre de Coup de cœur francophone, une carte blanche inspirée avec invités : Marie-Pierre Arthur, Catherine Leduc, Philippe B, Stéphane Lafleur et Fabien Cloutier. Elle a également assuré les premières parties de Fred Fortin, des sœurs Boulay, Beyries, Saratoga. « J’ai appris à parler aux gens, à trouver l’ambiance et le type de mise en scène qui conviennent à mes chansons et aux petites histoires que j’aime raconter. » Paru en février dernier, l’album Tu ne mourras pas sera transposé sur scène en formule dépouillée, en duo avec le polyvalent Mathieu Charbonneau (Avec pas d’casque, Timbre Timbre, Organ Mood, The Luyas, etc.).

Envie d'un avant-goût?

On vous invite à découvrir l'album Tu ne mourras pas qui a fait l'objet d'une chronique de Michel Côté.

Écoutez ici

  • Folk
  • Pop
  • Rétro
Distribution
Maude Audet
Chant et guitares
Mathieu Charbonneau
Claviers et chœurs

« Chaque artiste de la chanson signe un jour une œuvre phare qui lui permet d’atteindre son firmament artistique personnel. Dans la carrière de Maude Audet, c’est exactement là que l’on pourra situer Tu ne mourras pas, son troisième album. »

François Marchesseault

« Dès la « cohenesque » Tu trembleras encore et la résolument rétro Demande-moi, pièces d’ouverture de cet élégant Tu ne mourras pas, se déploient de somptueux arrangements de cordes, qui font merveille tout au long du disque. Et que dire de cette flûte traversière aérienne (jouée par Anna Frances Meyer, des Deuxluxes), qui contribue délicieusement au cachet rétro de l’album. »

Caroline Bertrand

« Chaque artiste de la chanson signe un jour une œuvre phare qui lui permet d’atteindre son firmament artistique personnel. Dans la carrière de Maude Audet, c’est exactement là que l’on pourra situer Tu ne mourras pas, son troisième album. »

François Marchesseault

« Dès la « cohenesque » Tu trembleras encore et la résolument rétro Demande-moi, pièces d’ouverture de cet élégant Tu ne mourras pas, se déploient de somptueux arrangements de cordes, qui font merveille tout au long du disque. Et que dire de cette flûte traversière aérienne (jouée par Anna Frances Meyer, des Deuxluxes), qui contribue délicieusement au cachet rétro de l’album. »

Caroline Bertrand

Une présentation de