Photo de la chronique
Photo : Grand Théâtre - Texte : Karine Husson

Les artisans de la scène au Grand Théâtre de Québec

Chaque fois qu’un artiste monte sur scène, une pléiade d’artisans s’active en coulisses. Leur savoir-faire est essentiel, avant, pendant et après le spectacle. Aujourd'hui, nous vous faisons découvrir le métier de régisseur général, poste occupé par Steeve Simard au Grand Théâtre de Québec.

Quand on lui demande quel mot décrit le mieux sa fonction, il répond « entonnoir ». Trait d’union entre les producteurs externes, les organismes résidents et les équipes du GTQ, Steeve Simard coordonne toutes les dimensions techniques d’un spectacle. De l’horaire des techniciens à la planification des tests de son, en passant par la validation des équipements à installer, la réservation des espaces de stationnement pour les autobus de tournée et l’appel à l’accordeur de piano, cet homme-orchestre doit aussi attacher les ficelles entre les exigences de la production et celles des conventions collectives des techniciens de scène.

« Il faut aimer être dans l’action et avoir des responsabilités. Moi, quand je mène trois ou quatre projets en même temps, je me sens comme un poisson dans l’eau! Et j’ai une super équipe pour m’épauler, des techniciens expérimentés qui connaissent le Grand Théâtre comme le fond de leur poche. Ça permet d’aller beaucoup plus loin. Souvent, les équipes de tournées n’en reviennent pas de ce qu’on peut faire au Grand Théâtre ».

Chien de garde des budgets et des horaires, le régisseur doit aussi veiller au maintien de la bonne humeur générale. « La première demi-heure — quand on décharge le camion — est super importante. Il y a beaucoup de choses à faire en peu de temps. Parfois, les équipes de tournée ont démonté jusqu’aux petites heures de la nuit et dormi seulement quelques heures avant de reprendre la route. Mieux vaut éviter les étincelles ». Quand il remet les plans techniques aux équipes, il s’assure donc de leur transférer aussi une bonne dose d’énergie positive : l’ambiance du montage se répercute sur la prestation des artistes et donc sur l’expérience des spectateurs. « De toute façon précise-t-il, les métiers de la scène sont trop exigeants pour qu’on n’ait pas de fun en les pratiquant ... ».

Steeve1.1-1142x640.jpg

Technicien en génie électrique spécialisé en audiovisuel, Steeve Simard a un long parcours de technicien et de directeur technique à son actif. Mais la première fois qu’il est monté sur la scène de la salle Louis-Fréchette en tant que régisseur, il y a sept ans, il a eu des frissons. « Le Grand Théâtre a une réputation internationale, c’est trippant d’en faire partie et de savoir que notre travail contribue à la magie des shows qui ont lieu ici ! »

Plus récentes chroniques