Photo de la chronique
Photo : Victorine Yok

Cette semaine, découvrez ce qui se passe dans la tête de... Ramon Chicharron!

Votre principal trait de caractère?

Blagueur, sens de l’humour...


Votre talent caché?

J’arrive à garder ma respiration sous l’eau vraiment longtemps.


Votre dernière folie ou coup de tête?

La plus grosse folie que j’ai fait dans les dernières années c’était il y a environ 3 ans, j’ai voulu devenir instructeur de plongée sous-marine (sans jamais avoir fait de plongée de ma vie) pour pouvoir vivre près de la mer. J’ai tout laissé à Montréal pour partir suivre le cours d’instructeur en République Dominicaine… Après quelques plongées j’ai réalisé que mes oreilles avaient des problèmes avec la pression et m’empêchaient de plonger régulièrement.


Qu’est-ce qui vous rend le plus fier?

Le nouvel album que j’ai sorti me rend fier, car il représente le métissage entre d’où je viens et où je suis maintenant. Il représente aussi ce que j’aime le plus de Montréal, la rencontre entre les langues et les cultures, grâce aux collaborations avec des Québécois de différentes origines : Vox Sambou d’Haïti, Djely Tapa du Mali, et Boogát du Mexique à la réalisation.


Un projet qui vous fait rêver?

D’avoir une petite maison et mon studio de musique près de l’eau, dans la nature.


Votre découverte québécoise récente?

Je ne sais pas si c’est typiquement québécois mais j’ai découvert les bourgots marinés en Gaspésie cet été et j’adore! Sinon, j’ai découvert Clay & Friends et c’est maintenant un de mes groupes préférés.


Quelles sont vos sources d’inspiration?

Les groupes Bomba Estereo et Systema Solar sont deux groupes colombiens qui m’inspirent beaucoup car ils sont les pionniers dans le mélange des rythmes et des sons traditionnels colombiens avec un côté très moderne et électro. Ils sont aussi très activistes au niveau de la préservation de l’environnement en Colombie et la défense des peuples afrodescendants et autochtones.


Si vous aviez une ambiance à suggérer pour écouter votre matériel, ce serait?

Ma musique est parfaite pour faire le ménage et laver tous les coins que tu ne laves jamais, et pour danser en cuisinant.


Votre rituel avant de monter sur scène?

Un petit « shot » de rhum pour réchauffer la voix (et enlever le stress)


Si vous deviez nommer une image pour décrire le spectacle que vous présenterez au Grand Théâtre, ce serait quoi?

Le soleil qui vous réchauffe un dimanche d’octobre.



Vous avez envie de voir Ramon Chicharron en spectacle?

Il sera de passage au Studio du Grand Théâtre le 4 octobre 2020!

Plus récentes chroniques