Photo de la chronique

James Forest, ce talentueux auteur-compositeur-interprète originaire du Québec, sera de passage au STUDIOTELUS le 1er septembre prochain pour présenter sur scène, son album All Shades of Purple. D'ici là, on vous propose une brève rencontre avec l'artiste...

Qu’est-ce qui vous a incité à faire de la musique ?

La musique a toujours été présente dans la maison familiale. Prendre une guitare et découvrir l’univers des sons s’est fait pour moi tout naturellement. J’ai eu la chance d’être encouragé à suivre ma passion, un très beau cadeau...


Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Je puise mon inspiration dans le contact avec la nature et l’accord aux éléments. La mer, les grands vents, les montagnes qui embrassent le ciel, la chaleur du soleil levant. La balance qui se trouve dans la forêt me fascine, me calme et m’inspire.


Si vous aviez une ambiance à suggérer pour écouter votre matériel, ce serait ?

Un début de soirée tranquille où le soleil orange et le ciel mauve embrassent l’horizon. Un petit thé au gingembre avec quelqu’un qu’on aime sur le balcon. La simplicité du présent sans attente ni prétention.


Quel est votre rêve le plus fou ?

J’aimerais faire le tour du monde sur un grand radeau avec un piano, la femme que j’aime et mon fils. Timeless and weightless.


Qu’est-ce qui vous rend le plus fier ?

Me réveiller chaque jour et faire ce que j’aime.


Votre découverte québécoise récente ?

Je n’ai pas découvert de nouveaux artistes québécois récemment, mais il y a un gars de Chicago qui a sorti un album la semaine passée qui est vraiment bon. Il s’appelle Liam Kazar.


À quoi ressembleront les prochains mois pour vous ?

Mes prochains mois semblent se présenter tranquilles, quelques spectacles, du temps en nature et du canot.

Une journée à la fois.


À quoi peut-on s’attendre de votre spectacle ?

Un moment de douceur, un voyage intérieur... et l’intégrale de mon album « All Shades of Purple »


Si vous deviez nommer une image pour décrire le spectacle que vous présenterez au Grand Théâtre, ce serait quoi ?

Un coucher de soleil sur les grands champs de blé dansant au vent.


Qu’est-ce que vos nombreux voyages vous ont apporté ?

La capacité d’adaptation, la confiance et l’émerveillement à la beauté.




James Forest sera en spectacle au Grand Théâtre le 1er septembre 2021






Plus récentes chroniques