Photo de la chronique
Photo : Stéphane Bourgeois

Découvrez le partenariat entre Les Urbainculteurs et le Grand Théâtre et ses nombreux bénéfices esthétiques, écologiques et sociaux!

L'engagement du Grand Théâtre

En plus de favoriser l’épanouissement culturel des citoyens et de promouvoir la vie artistique dans la région de la Capitale-Nationale et à l’est du Québec, le Grand Théâtre est fier de participer à plusieurs initiatives sociales qui répondent à ses valeurs d’engagement, de collaboration, de créativité et de respect.

En 2014, lorsqu’il a été question entre le Grand Théâtre et Les Urbainculteurs d’embellir l’environnement extérieur du bâtiment brutaliste tout en produisant des aliments sains et en permettant à des personnes défavorisées de profiter des récoltes, l’enthousiasme était palpable. Cultiver des liens avec des organismes du milieu, améliorer la qualité de vie et partager des connaissances avec la population était un projet totalement en phase avec leurs philosophies respectives. Cela allait marquer le début d’une collaboration qui continue de s’épanouir encore aujourd’hui.

« Je me souviens des balbutiements de ce projet qui nous permettait, déjà, d’ajouter un caractère vivant, attrayant et collaboratif aux espaces extérieurs du Grand Théâtre. Pour nous, c’était une façon supplémentaire de rendre notre lieu accessible et de contribuer à la communauté. Les Urbainculteurs se sont imposés comme un partenaire de choix pour y parvenir. »
- Gaétan Morency, président-directeur général du Grand Théâtre de Québec

S’enraciner dans son milieu

En partenariat avec Les Urbainculteurs, le Grand Théâtre a d’abord entrepris, en 2014, d’embellir le pourtour du bâtiment de vivaces, de fleurs et de quelques potagers. Puis, en 2016, dans une volonté d'aider la communauté tout en exploitant davantage l’environnement disponible sur le site du Grand Théâtre, un immense potager hors-sol a été ajouté dans la cour intérieure du Conservatoire de musique de Québec qui est adjacente au Grand Théâtre.

Sous la supervision de l'équipe des Urbainculteurs, l'entretien du potager a été confié à des bénévoles de l'organisme Loisirs Montcalm qui, en plus de jardiner pour la collectivité, créent des ponts entre différents groupes sociaux et générationnels du quartier. À titre d’exemple, en 2020, ces bénévoles ont consacré 369 heures aux jardins du Grand Théâtre.

Par l’intermédiaire de la conférence Notre-Dame-du-Chemin de la Saint-Vincent de Paul de Québec, les récoltes sont distribuées à des gens dans le besoin ou à des organismes qui les transforment de façon judicieuse.

Les Urbainculteurs au Grand Théâtre
Des membres des équipes des Urbainculteurs, de Loisirs Montcalm et du Grand Théâtre en 2016

Bien visible du haut de la cour du Conservatoire et totalisant près de 65 m2 de superficie, le potager regorge de près de 80 variétés de plantes potagères dont des tomates, des poivrons, des courgettes, des choux et laitues, des fines herbes variées, des fleurs et des petits fruits tels que bleuets, fraises, framboises, gadelles et cassis.

« Le Grand Théâtre de Québec a été un pionnier dans notre ville en démarrant son potager solidaire il y a plus de 8 ans. C'est avec un plaisir renouvelé à chaque saison que l'équipe des Urbainculteurs participe, avec l'aide des bénévoles des Loisirs Montcalm, à cultiver ce magnifique jardin urbain pour en distribuer toutes les récoltes à nos partenaires en sécurité alimentaire. Un bel exemple d'altruisme corporatif en action! »
- Johann Girault, directeur général de l’organisme Les Urbainculteurs

En 2021, à l'occasion du 50e anniversaire du Grand Théâtre, un espace jardin supplémentaire a été créé sur la terrasse voisine du STUDIOTELUS, au coin des rues Jacques-Parizeau et de Claire-Fontaine. Aménagé avec du mobilier spécialement conçu à cet effet, l’espace est orné de légumes, fines herbes et petits fruits. En plus de réduire les effets de l’îlot de chaleur urbain, cette terrasse verdoyante permet aux spectateurs et aux passants de profiter d'un moment de détente.

Il va sans dire, ce partenariat solide entre des organismes locaux améliore l'environnement urbain tout en étant bénéfique à différentes clientèles.

Terrasse du STUDIOTELUS
Des passants profitent de la terrasse du STUDIOTELUS

Photo : Stéphane Bourgeois

Qui sont Les Urbainculteurs?

Les deux fondateurs, Marie Eisenmann et Francis Denault, ont démarré le premier jardin en 2009 sur le toit de l’ancien établissement de Lauberivière où l’on servait chaque soir près de 400 repas. Puis sont venues les premières organisations à se prévaloir de leurs services d’aménagement et d’entretien sur mesure : la microbrasserie la Barberie et l’Hôtel du Vieux-Québec puis l’Assemblée nationale de Québec et ainsi de suite.

Aujourd’hui, accompagnés d’une équipe d’horticulteurs et de bénévoles, les Urbainculteurs travaillent sur une cinquantaine de projets par année, entretiennent une production maraîchère totalisant plus de 6 000 m2 et réinvestissent 100 % de leurs revenus pour accomplir leur mission : développer et promouvoir une agriculture urbaine productive, accessible et responsable au bénéfice des organisations et des individus afin d’accroître la sécurité alimentaire, d’améliorer nos milieux de vie et de favoriser une transition écologique.

De plus, afin que les citoyens puissent profiter pleinement des avantages de l’agriculture urbaine, la sensibilisation et la formation sont intrinsèques à leurs activités. En plus de formations approfondies qui se déploient sur plusieurs semaines, ils proposent quelques miniformations gratuites qui permettent de s’initier à certains sujets en ligne.


Vous souhaitez parfaire vos connaissances?

Le balado Mâche patate des Urbainculteurs regroupe plusieurs épisodes où il est question, bien sûr, d’agriculture mais aussi d’alimentation, d’écologie et d’environnement.

Découvrez également d’autres implications sociales du Grand Théâtre de Québec

Plus récentes chroniques