UMBRA par Pavitra Wickramasinghe

Présentée au STUDIOTELUS

du 28 février au 28 mai 2024

Visite libre :
- les samedis de midi à 17 h pour tous
- lors des spectacles pour les détenteurs de billets


Apprenez-en plus sur la commissaire de l'exposition, Ariane Plante.

Description de l'œuvre

Trois mobiles géants, aux formes s’apparentant à des cerfs-volants, sont suspendus et mis en rotation au-dessus des têtes, dans le vaste espace du STUDIOTELUS. Sous l’effet d’éclairages dirigés, les sculptures en mouvement prennent une dimension inattendue en composant des jeux d’ombres et de lumière chatoyants sur les surfaces environnantes.

Le terme umbra réfère à la partie la plus sombre d’une ombre projetée par un objet opaque. Avec cette installation cinétique, Pavitra Wickramasinghe explore la relation entre les ténèbres et la clarté et son incidence sur nos perceptions. L’artiste souhaite ainsi se détourner des idées négatives relatives à l’obscurité en révélant plutôt ses qualités rédemptrices et transformatrices.

Grâce à l’impulsion des moteurs qui tournent lentement, les armatures rigides des trois mobiles, couvertes de pellicules dichroïques – une sorte de film de polyester translucide qui a la propriété de changer de couleur et de créer différentes réflexions selon les conditions lumineuses et les angles de vue – font lentement valser, sur les quatre étages surplombant le lieu, leurs silhouettes ombragées qui s’agrandissent et s’effacent, leurs couleurs translucides et leurs reflets changeants.

En résonance avec la thématique proposée cette année par Manif d’art – la biennale de Québec, Les forces du sommeil, Cohabitations des vivants, et inspirée par la noirceur hivernale et le rythme qu’imposent les nuits les plus longues de l’année sur les humains et la nature, l’œuvre évoque le potentiel régénérant de la saison froide. Par ses formes, ses réflections et sa cadence, elle n’est pas non plus sans rappeler le monde de l’enfance, peuplé de jeux, de songes et de sommeils paisibles.

Aussi aérienne que monumentale, Umbra, l’obscurité et l’absence de lumière mêle la réalité au monde du rêve et invite le spectateur à un moment d’arrêt et d’émerveillement, de repos et de contemplation.

UMBRA, L'OBSCURITÉ ET L'ABSENCE DE LUMIÈRE - Pavitra Wickramasinghe
UMBRA, L'OBSCURITÉ ET L'ABSENCE DE LUMIÈRE - Pavitra Wickramasinghe
UMBRA, L'OBSCURITÉ ET L'ABSENCE DE LUMIÈRE - Pavitra Wickramasinghe
GTQ_Manif_16
UMBRA, L'OBSCURITÉ ET L'ABSENCE DE LUMIÈRE - Pavitra Wickramasinghe
UMBRA, L'OBSCURITÉ ET L'ABSENCE DE LUMIÈRE - Pavitra Wickramasinghe
UMBRA par Pavitra Wickramasinghe
UMBRA par Pavitra Wickramasinghe
UMBRA par Pavitra Wickramasinghe
UMBRA par Pavitra Wickramasinghe
Image de l'œuvre

Photo : Vincent Drouin - Grand Théâtre de Québec

Image de l'œuvre

Photo : Vincent Drouin - Grand Théâtre de Québec

Image de l'œuvre

Photo : Vincent Drouin - Grand Théâtre de Québec

Image de l'œuvre

Photo : Vincent Drouin - Grand Théâtre de Québec

Image de l'œuvre

Photo : Vincent Drouin - Grand Théâtre de Québec

Image de l'œuvre

Photo : Vincent Drouin - Grand Théâtre de Québec

Image de la maquette (œuvre en création)

Photo : Pavitra Wickramasinghe

Image de la maquette (œuvre en création)

Photo : Pavitra Wickramasinghe

Image de la maquette (œuvre en création)

Photo : Pavitra Wickramasinghe

Image de la maquette (œuvre en création)

Photo : Pavitra Wickramasinghe


Biographie de l'artiste

Pavitra Wickramasinghe s'intéresse aux conventions du regard et aux nouvelles façons de concevoir l'image en mouvement. Son travail actuel explore le voyage, la fluidité du lieu et la mémoire. Elle utilise la lumière et les ombres comme extensions de l'image projetée pour créer des installations où le regardeur, au lieu d'observer l'œuvre de l'extérieur, occupe un espace cinématographique à l'intérieur de celle-ci. Son travail a été exposé, entre autres, à Fondation PHI pour l’art contemporain (Montréal), OBORO (Montréal), Kunst Kraft Werk (Allemagne), à la Galerie Leonard et Bina Ellen (Montréal), au Yeosu International Art Festival (Corée du Sud), au Centre des arts Enghien-les-Bains (France), à Cable Factory (Finlande), au Centro Cultural del Matadero (Espagne) et à la Galerie B-312 (Montréal).

Portrait de Pavitra Wichramasinghe - Courtoisie de l'artiste
Photo : courtoisie de l'artiste


Liens

Pour en savoir plus sur cette artiste et son travail, consultez son site Web.

Découvrir la programmation complète de Manif d’art 11 - la biennale de Québec.

Crédits

Idéation et création Pavitra Wickramasinghe
Production et direction technique Generique Design
Coproduction et codiffusion Grand Théâtre de Québec, Avatar et Manif d’art 11 – La biennale de Québec
Remerciements Conseil des arts du Canada et Conseil des arts et des lettres du Québec
Commissaire aux arts technologiques - Grand Théâtre de Québec Ariane Plante

LE STUDIOTELUS

Multifonctionnel et polyvalent, le STUDIOTELUS, inauguré en octobre 2019, vise à bonifier l’expérience des visiteurs et spectateurs du Grand Théâtre de Québec. Offrant un service de bar et de restauration de qualité, le STUDIOTELUS est également un lieu de diffusion et d’exposition. Il a notamment pour mandat de faire connaître à un large public la diversité des pratiques en arts numériques d’ici et d’ailleurs par la production et la diffusion d’œuvres visuelles accessibles, créées par des artistes professionnels indépendants. Réservant une place importante aux artistes de la scène locale, le STUDIOTELUS est également voué à la présentation de spectacles et la tenue d’événements et d’activités en arts de la scène.

Ce projet s’inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la mesure 63 du Plan culturel numérique du Québec.
www.culturenumerique.mcc.gouv.qc.ca

quebec-logo.png