Chanson francophone

Juste Robert

Ta théorie sur la lumière

Scène de la salle Louis-Fréchette

Juste Robert

Scène de la salle Louis-Fréchette

29 mai 2022
20 h 00

prix

Taxes et frais de services inclus
Régulier
31,75 $
Étudiant
Sur présentation de la carte étudiante
Sur présentation de la carte étudiante
27,75 $

Description

Si vous aviez des billets pour le 28 janvier 2022

Suite aux directives du gouvernement du Québec sur les mesures à prendre afin de prévenir la propagation du Coronavirus (COVID-19), le Grand Théâtre de Québec a reporté la représentation du spectacle de Juste Robert prévue le 28 janvier 2022 au 29 mai 2022 à 20 h.

Les billets émis pour le 28 janvier 2022 seront automatiquement honorés pour la représentation du 29 mai 2022 à 20 h. Les détenteurs peuvent également être remboursés en écrivant un courriel à billetterie@grandtheatre.qc.ca.

Détails sur la situation du coronavirus au Grand Théâtre


Juste Robert : chanteur et sculpteur!

Œuvrant dans les arts visuels comme sculpteur depuis plusieurs années, c’est seulement dans la mi-quarantaine que Jean-Robert Drouillard s’est ouvert à la chanson sous le pseudonyme de Juste Robert. À travers ses textes imagés et avec ton timbre de voix unique, il nous transporte dans un univers à la fois émouvant et réconfortant que certains comparent à ceux de Tire le coyote ou Richard Desjardins.

Assistez au lancement de son nouvel album

Son troisième disque, Ta théorie sur la lumière (janvier 2022), est une suite de chansons poétiques, voire engagées. Réalisé à Québec par Benoit « Shampouing » Villeneuve, on y retrouve des structures folk, légèrement rock et parfois teintées de pop. C’est doux, c’est beau, c’est intime et soudain, bang, ça remue! Ce spectacle-lancement à saveur toute québécoise est à découvrir absolument.

  • Concert
  • Auteur-compositeur-interprète
  • Québécois
Distribution
Juste Robert
chant et guitares acoustiques
Benoit « Shampouing » Villeneuve
guitares électriques et acoustiques, et chœurs
Frédérick Desroches
piano et claviers
Yves Marquis
basse
Benoît Paradis
trompette
Kenton Mail
batterie
Josianne Paradis
chœurs

"C’est une œuvre d’introspection ouverte, un doux regard sur le monde à travers la fenêtre de la chambre, une mélancolie pandémique qui se veut toutefois porteuse d’espoir."

Jacques Boivin - Écoutedonc.ca

"Juste Robert tire son épingle du jeu, sans doute grâce à sa sensibilité marquée, à son vocabulaire bien garni, puis à sa capacité de poétisation du réel, du fantasmé et de l’anecdotique."

Luc Marchessault - PANM360

"C’est une œuvre d’introspection ouverte, un doux regard sur le monde à travers la fenêtre de la chambre, une mélancolie pandémique qui se veut toutefois porteuse d’espoir."

Jacques Boivin - Écoutedonc.ca

"Juste Robert tire son épingle du jeu, sans doute grâce à sa sensibilité marquée, à son vocabulaire bien garni, puis à sa capacité de poétisation du réel, du fantasmé et de l’anecdotique."

Luc Marchessault - PANM360

Une présentation de