Musique classique

La neuvième symphonie de Beethoven

Orchestre symphonique de Québec

Salle Louis-Fréchette

Photo du spectacle

Salle Louis-Fréchette

3 novembre 2021
20 h 00

prix

Taxes et frais de services inclus
Régulier
70,00 $
Autre
Tarif en abonnement
Tarif en abonnement
à partir de 52,50 $

Description

Le Chœur de l’Orchestre vous offre l’Hymne à la joie

Ce concert grandiose s’ouvre avec Du crépuscule à l’aube du compositeur québécois Simon Bertrand, une pièce captivante pour ses motifs rythmiques et ses contrastes. La Symphonie no 9 représente le point culminant du génie de Beethoven. La puissance du Chœur de l’Orchestre, jumelée à quatre des plus belles voix canadiennes, rend grâce à toute la magnificence de cette œuvre colossale. La scène est désormais mythique : lors de la première en 1824, Beethoven, dos à la foule, encore absorbé par sa partition et complètement sourd, ne s’aperçoit pas de l’ovation qui lui est faite. Il faudra que la chanteuse Caroline Unger le tourne face au public en délire pour qu’il le réalise. Acclamée, la Neuvième symphonie entre dans l’histoire. À tel point que Wagner vit en elle « la dernière des symphonies ». Et Debussy d’ajouter qu’après elle, « la preuve de l’inutilité de la symphonie était faite ».

Programmation

Bertrand Du crépuscule à l’aube

Beethoven Symphonie no 9


Biographie

Eivind Gullberg Jensen

Nouveau directeur général et artistique de l'Opéra national de Bergen à partir de 2021, Eivind Gullberg Jensen est tout aussi à l'aise dans le répertoire symphonique qu’opératique. Parmi les temps forts de sa saison 2019-2020, mentionnons les productions d'Œdipus rex de Stravinski à l'Opéra national de Finlande, de Tosca à l'Opéra de Rouen ainsi que ses débuts avec les orchestres philharmoniques du Minnesota, d'Odense et de Tampere, ainsi qu’avec les orchestres symphoniques de Tenerife et de Séville. Eivind Gullberg Jensen est également retourné à l'Orchestre philharmonique d'Oslo, au Noord Nederlands Orkest, à la Metropolitana Lisbon et à l'Orchestre philharmonique de Poznań.

Parmi les autres orchestres qu’il a dirigés, mentionnons les philharmoniques de Berlin, Munich et de la radio néerlandaise, le Royal Stockholm, l'Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam, l’Orchestre symphonique de la WDR, l'Orchestre de Paris et le Tonhalle-Orchester de Zurich. Au cours des dernières saisons, il a travaillé avec des solistes tels que Leif Ove Andsnes, Truls Mørk, Hélène Grimaud, Gautier Capuçon, Sol Gabetta, Hilary Hahn, Gabriela Montero, Emmanuel Pahud, Yefim Bronfman, Vadim Repin, Viktoria Mullova, Renaud Capuçon et plusieurs autres.

Dans ses productions d’opéras marquantes, on peut citer The Rake's Progress au Festival d'Aix-en-Provence, Tosca à l’Opéra d’État de Vienne, Der fliegende Holländer à Lille, Rusalka à l’Opéra à Rome, Jenůfa au English National Opera, Il tabarro et Djamileh à Lyon, Il corsaro et Rusalka à Zurich, Fidelio avec le Mahler Chamber Orchestra, le Bayerische Staatsoper et dans le cadre du Festival de Baden-Baden, ainsi que Rusalka, Eugène Onéguine et La bohème au Den Norske Opera.

Eivind Gullberg Jensen a étudié la direction d'orchestre avec Jorma Panula et Leopold Hager, après une formation en violon et en théorie musicale à Trondheim, en Norvège.

  • Musique classique
  • Choeur
  • Beethoven
Forfaits
Abonnement

5 concerts et +

52,50 $
Abonnement

3-4 concerts

56,00 $
Distribution
Eivind Gullberg Jensen
chef
Lauren Margison
soprano
Allyson McHardy
mezzo-soprano
Éric Laporte
ténor
Tomislav Lavoie
basse
Chœur de l’Orchestre symphonique de Québec
chœur