Danse contemporaine

Ballets Jazz Montréal

VANISHING MÉLODIES – Musique de Patrick Watson

Salle Louis-Fréchette

Ballets Jazz Montréal - Vanishing Melodies

Salle Louis-Fréchette

31 mai 2022
20 h 00

prix

Taxes et frais de services inclus
Régulier
à partir de 55,25 $
Étudiant
Sur présentation de la carte étudiante
Sur présentation de la carte étudiante
à partir de 42,75 $

Description

Vanishing Mélodies : un spectacle de danse dédié à la musique de Patrick Watson

Après l’immense succès de Dance Me, consacré à l’œuvre de Leonard Cohen, le metteur en scène Éric Jean retrouve la compagnie avec ce nouveau spectacle dédié à un autre incomparable créateur montréalais. En effet, révélant un univers onirique, ce ballet contemporain trouve ses assises au cœur de la musique de l’auteur-compositeur-interprète Patrick Watson, dont la force d’évocation poétique est saluée sur toutes les scènes du monde.

Des chorégraphies... et du théâtre!

Teinté de lyrisme et d’émotions pures, VANISHING MÉLODIES – Musique de Patrick Watson atteste du remarquable langage chorégraphique de Juliano Nunes (Allemagne) et d’Anne Plamondon (Québec). Dans cette œuvre rassemblant une vingtaine de chansons, ces deux chorégraphes allient leur talent pour créer une œuvre en parfaite symbiose avec la musique de Watson.

Pour l’une des premières fois dans l’histoire des BJM, une comédienne partage la scène avec les nombreux interprètes de la compagnie. Ainsi, la rencontre de la danse et du théâtre, amorcée avec Dance Me, est une fois de plus mise de l’avant et contribue grandement à offrir un spectacle grandiose aussi exaltant que sensuel.


Crédits

Direction de création et mise en scène : Éric Jean
Chorégraphies : Juliano Nunes et Anne Plamondon
Dramaturgie : Pascal Chevarie
Musique : Patrick Watson
Environnement sonore et montage musical : Alexis Dumais
Décor : Pierre-Étienne Locas
Lumière : Cédric Delorme-Bouchard
Vidéo : Julien Blais
Costumes : Marie Chantale Vaillancourt

Ballets Jazz Montréal remercie la Fondation Marjorie et Gerald Bronfman, Power Corporation, la Fondation Azrieli, ainsi que la Fondation Jacques et Michel Auger pour leur précieux soutien à la création.

Distribution

Comédienne : Brigitte Saint-Aubin ou Louise Cardinal
Artistes-interpètes : Gustavo Barros, Yosmell Calderon, John Canfield, Diana Cedeno, Jeremy Coachman, Astrid Dangeard, Hannah Kate Galbraith, Shanna Irwin, Ausia Jones, Austin Lichty, Marcel Mejia, Andrew Mikhaiel, Benjamin Mitchell, Sophia Shaw et Eden Solomon.


Si vous aviez des billets pour le 19 janvier 2022

Suite aux directives du gouvernement du Québec sur les mesures à prendre afin de prévenir la propagation du Coronavirus (COVID-19), le Grand Théâtre de Québec a reporté le spectacle de Ballets Jazz Montréal prévu le 19 janvier 2022 au 31 mai 2022.

Les billets émis pour le 19 janvier 2022 seront honorés le 31 mai 2022 à 20 h, sans qu'aucune action ne soit nécessaire de votre part.

Si vous êtes dans l'impossibilité de vous présenter à ce moment, vous pourrez obtenir un remboursement en écrivant un courriel à billetterie@grandtheatre.qc.ca.

Détails sur la situation du coronavirus au Grand Théâtre

  • Spectacle de danse
  • Jazz
  • Contemporain

Découvrez
Ballets Jazz Montréal

Découvrez
Ballets Jazz Montréal

"Cette œuvre qui réunit les 15 danseurs de la troupe dans une enfilade de solos et de duos joliment exécutés, ou en grands mouvements de groupes bien synchronisés, a tous les ingrédients pour charmer."

Iris Gagnon-Paradis - La Presse

"anishing Mélodies offre sans contredit des tableaux d’une beauté saisissante. Le mouvement et la musique s’harmonisent souvent et deviennent même des métaphores l’un de l’autre."

Maud Cucchi - JEU

"Cette œuvre qui réunit les 15 danseurs de la troupe dans une enfilade de solos et de duos joliment exécutés, ou en grands mouvements de groupes bien synchronisés, a tous les ingrédients pour charmer."

Iris Gagnon-Paradis - La Presse

"anishing Mélodies offre sans contredit des tableaux d’une beauté saisissante. Le mouvement et la musique s’harmonisent souvent et deviennent même des métaphores l’un de l’autre."

Maud Cucchi - JEU

Une coprésentation de